Ayurveda méditation indienne

Mincir ou perdre du poids avec l’ayurvéda et la méditation indienne

Originaire de l’Inde, il y a environ 5 000 ans, l’ayurvéda est reconnu par l’OMS depuis 1982 comme médecine traditionnelle. Elle est exercée notamment en Inde dans les hôpitaux et est enseignée dans certaines universités du monde. Elle vise la protection de l’équilibre mental, émotionnel et physique. L’expérience de cette science de la vie attire de plus en plus d’Occidentaux. Dans certains « hôpitaux » ayurvédiques du pays, on rencontre une clientèle d’origines diverses, en quête de mieux-être. La cure ayurvédique, c’est la garantie d’une détox indolore.

La cure ayurvédique en Inde

La méditation fait partie intégrante de ces cures ayurvédiques qui peuvent se faire dans différentes régions comme notamment le Kerala. Il est situé dans le sud-ouest de l’Inde bénéficie d’un climat tropical et d’une abondante végétation (source illimitée d’herbes médicinales). C’est par ailleurs le lieu préféré des cures. On y rencontre des touristes de divers horizons, ainsi que des Indiens des grandes villes. Bien que l’ayurvéda soit traditionnellement exercé à des fins médicales dans les hôpitaux indiens, ces cures visent le bien-être. Tout débute par une consultation : prise du pouls, questionnaire détaillé sur la qualité du sommeil, les habitudes, observation de la morphologie, de la langue, et bien plus encore. Toutes ces données permettent au médecin de spécifier le profil dosha du patient, plutôt pitta-kapha ou vata-pitta par exemple, ainsi que ses déséquilibres.

En fonction des conclusions, un programme sur-mesure de plusieurs jours est établi, avec traitements, médicaments, massages et méditation. Les huiles de coco ou de sésame sont utilisées pour les séances de massage sont marinées de plantes, qui sont choisies en fonction du profil du patient. Il en est de même pour les recommandations diététiques, où sont choisis les épices et les aliments pouvant influencer l’harmonie des doshas. Par la suite, des séances de méditation, des cours de yoga, des repas (à même de transformer le plus friand de burgers en vegan) arrosés de « herbal water » et bien plus encore se déroulent chaque jour, dans l’optique d’inciter les points énergétiques du corps (marmas) et de détoxifier l’organisme.

Les séances de détox sont également primordiales, les toxines étant à l’origine des maladies et de la fatigue. Pour ce faire, les patients auront droit au nettoyage des yeux avec des gouttes (tharpanam), à l’introduction d’huile aux plantes médicinales dans le nez (nasyam) ou encore à l’application de vapeur aux plantes dans les oreilles (dhoopanam). À la suite de quelques jours de cure à la purge par les plantes (virechana), le patient verra ses intestins complètement nettoyer, son foie et sa vésicule détoxifiés. Pendant les tout premiers jours de cure, le patient peut ressentir une grande fatigue, des maux de tête, généralement causés par le rassemblement des toxines, l’activation de la circulation sanguine, et les changements d’habitude.

Les massages sont également inclus dans la cure et peuvent surprendre. Ils sont très différents de ceux qui sont pratiqués en France, car à la fois plus enveloppants et plus dynamiques.

Les bienfaits de la cure ayurvédique

Parmi les bienfaits de cette cure, on note une détente profonde, un regain d’énergie, la récupération du sommeil, une presque renaissance. Cette cure permet également de soulager les douleurs articulaires, le mal de dos, les problèmes digestifs, et bien plus encore. Elle permet également de perdre du poids de façon saine et durable. Certaines patientes témoignent en effet de l’efficacité de cette cure, c’est le cas par exemple de Patricia, businesswoman, qui témoigne avoir perdu près de 3 kilos en 10 jours, et constate une véritable sensation d’allégement intérieur. Elle avoue également être moins ballonnée et a changé ses habitudes alimentaires depuis son retour, avec moins de produits laitiers, de viande, et plus de fruits et légumes.

L’un des autres grands bénéfices de cette cure, c’est qu’elle permet au patient de sentir son corps et son mental intensément résistants, plus à même d’affronter les diverses formes de stress. Qu’il s’agisse des repas végétariens et épicés, du yoga, des massages, tout est imaginé pour apaiser les irritations de l’organisme. Lorsque l’on connaît les dégâts des microstress chroniques (accélération du vieillissement), l’ayurvéda s’avère donc être une excellente alternative pour vous aider à braver les années.

L’ayurvéda à domicile

Parce qu’il s’agit d’un véritable art de vivre, l’ayurvéda peut inspirer les bonne habitudes habitudes. Autorisez vous des séances régulières de méditation pour accompagner ce changement de mode de vie. Voici quelques conseils pour profiter des bienfaits de l’ayurveda sans partir en cure.

Changer son alimentation

  • Consommer plus de légumes biologiques pour esquiver les pesticides
  • Réduire les protéines animales, qui sont la cause de toxines et de fatigue. Vous pouvez les remplacer par légumineuses, à l’exemple des lentilles
  • Privilégiez un petit-déjeuner énergétique, avec un müesli comme en cure : rondelles de banane, morceaux de fruits frais, noix de coco râpée, graines germées et noix de cajou
  • Mettez plus d’épices dans vos plats.. Limitez le sel et parfumez les aliments avec un mix curcuma et poivre, très anti-inflammatoire. Faites revenir dans une petite quantité d’huile, des graines de moutarde avant la cuisson de vos légumes. Elles sont antioxydantes et améliorent la digestion
  • Privilégiez l’huile de coco dans la cuisson, car réputée pour son rôle modérateur de la glycémie et pour ses propriétés anti-inflammatoires. Optez pour celle qui est extra-vierge et de première pression à froid
  • Additionnez de la noix de coco râpée à vos salades, mais également à la cuisson de vos légumes, dans un style thoran, qui est un plat notoire du kerala, car riche en cuivre, manganèse, fibres, magnésium et sélénium
  • Réduisez les stimulants : café, alcool, thé, ainsi que les boissons gazeuses. Remplacez-les par des jus chauds de citron-gingembre ou des tisanes faites maison aux graines de coriandre, de cumin, morceaux de gingembre et clous de girofle
  • L’intervalle entre deux repas doit au minimum être de trois heures
  • Ne jamais boire froid, toujours tiède.

Il est également important de pratiquer un peu d’exercice physique, de façon idéale du yoga.

La marche est aussi une bonne activité physique. Vous pourriez par exemple marcher le matin durant environ 30 minutes.

Il existe des huiles fabriquées dans le respect de la tradition ayurvédique avec lesquelles vous pouvez vous masser. Faites donc chauffer votre huile avant de l’appliquer sur votre peau, afin de mieux décontracter les muscles et de stimuler la diffusion des actifs.

Etape détox, à ne pas oublier

Une des base de l’ayurveda et de l’alimentation saine réside dans la détox de l’organisme. L’étape de la détox est cruciale pour obtenir des résultats sur le long terme comme l’explique Léa Zubiria, diététicienne-nutritionniste sur son site nutritionimpact.fr, vous pouvez d’ailleurs y télécharger gratuitement un ebook sur les meilleurs jus détox.

L’ayurvédique se positionne donc comme étant une solution adaptée pour ceux ou celles qui désirent perdre naturellement du poids.